Réparer de disque dur externe

Tout d'abord, il est important de préciser qu'un disque dur n'est, en principe, pas réparable. Si un disque dur commence à manifester des signes de faiblesses : lenteur ou blocage, il faut penser à transférer les données immédiatement et arrêter l'utilisation de ce disque. Si l'utilisateur intervient trop tard sur son disque, ou pas du tout, le disque devient inutilisable. pour récupérer les données il faut l'intervention d'un professionnel pour réparer le disque d'abord afin d'en récupérer les données.

Appelez 09 50 40 07 30

N° local non surtaxé



Disque dur externe : description et fonctionnement


récupération de données disque dur externe

Un disque dur externe est tout disque exploiter par le biais d'un connecteur différent de son connecteur standard (SATA, IDE, SAS, ZIF, LIF, etc). Le disque dur externe offre une interface équipée d'un connecteur différent du connecteur standards du disque dur, permettant à l'utilisateur de l'exploiter.  On peut en citer :

  • Connecteur USB1,2 et 3.
  • Connecteur Ethernet, par un réseau local.
  • Connecteur e-SATA, Firewire 400 et 800.
  • Connexion virtuelle Bluetooth ou Wi-Fi.
  • Connecteur Thunderbolt, DisplayPort, Mini Display Port, souvent utilisés par Apple.

Le disque dur externe peut exister en plusieurs modes et formats :

  • Disque dur externe mono disque.
  • Disque dur externe multi disques : dans ce cas il peut être considéré comme serveur RAID.
disque dur externe HS

 Le disque dur externe, selon qu'il soit de format 3.5" ou bien 2.5", auto-alimenté ou non possède des éléments supplémentaires par rapport au disque dur interne.

  1. En cas de disque dur externe 3.5" mono disque, ces éléments sont :
    • Le boîtier : il n'a aucun influence sur le fonctionnement du disque dur en tant que support de stockage
    • L'interface : carte électronique convertissant la sortie du disque dur (IDE ou SATA) en USB ou autre selon la connectique dur disque dur externe. Dans le cas de certains disques durs externes comme NAS, disque Multimédia ou Time Capsule, cette interface peut prendre la forme d'une véritable carte mère hébergeant un mini OS (souvent sous Linux) afin de fournir des sorties différentes.
    • Le bloc d'alimentation afin de fournir l'énergie nécessaire au fonctionnement de l'interface et le disque dur.
  2. En cas de disque dur externe 2.5" mono disque, ces éléments sont :
    • Le boîtier : il n'a aucun influence sur le fonctionnement du disque dur en tant que support de stockage.
    • L'interface : carte électronique convertissant la sortie du disque dur (IDE ou SATA) en USB.
    • Le bloc d'alimentation : moins rencontré pour les disque dur externes 2.5, car très souvent ces disques sont auto-alimentés par le câble USB.
  3. En cas de disque dur externe multi disques, ces éléments sont :
    • Le boîtier : il n'a aucun influence sur le fonctionnement du disque dur en tant que support de stockage.
    • Carte mère : carte électronique permettant la gestion du RAID et offrant plusieurs sorties : Ethernet, USB, etc.
    • Le bloc d'alimentation : il peut être interne ou externe selon le type du serveur RAID.

Disque dur externe en panne


Pannes de disque dur externe

De manière générale, un disque dur externe peut subir plusieurs types de pannes :

  • Pannes logiques : la panne est considérée logique ou logicielle lorsque la récupération de données peut être effectuée par un logiciel de récupération de données uniquement.
  • Pannes matérielles : ce type de pannes peut concerner le disque dur ou bien un des composant du boîtier externe (interface, alimentation, etc).
  • Pannes mixtes : qui peut être matérielle et logicielle simultanément.

Pannes logiques du disque dur externe

La panne logique du disque dur concerne l'absence ou la corruption du contenu hexadécimal d'un certain nombre de secteurs sensibles du disque dur. Plusieurs raison peuvent être à l'origine de ce type de pannes. Les plus communes sont :

  • Corruption du secteur de démarrage principal MBR (Master Boot Record) : le MBR est logé dans le premier secteur du disque dur. Lorsque le MBR devient inaccessible, il enverra une instruction de démarrage incorrecte au système d'exploitation. Par conséquent, le disque ne peut pas démarrer. Les raisons les plus connus de la corruption du MBR sont : les sauts de tension d'alimentations, une extinction impropre de l’ordinateur,  ou bien une attaque de virus ou de logiciel indésirable.
  • Effacement de données : c'est une cause très commune de la corruption logique d'un disque dur. Suppression, formatage on un partitionnement incorrect peuvent se produire en raison d'une erreur du système ou bien d'une erreur humaine. Une fois le bouton "supprimer" est cliqué, le fichier concerné n'est plus accessible. Mais cela ne veut pas dire que les données sont complètement supprimées du disque dur. En principe, les données supprimées peuvent être récupérées tant que son emplacement sur les plateaux du disque dur n'est réécrit ou occupé par un nouveau fichier.
  • Les erreurs de système d'exploitation ou une base de registre endommagée peuvent conduire à une panne logique de disque dur. Cela peut être provoqué par une attaque de virus, par un logiciel contaminé odes choses similaires.
  • La mise hors tension de façon brutal de l'ordinateur peut créer une perte de données. cela peut être provoqué de façon intentionnée ou bien volontaire à cause d'une surtension ou bien d'une coupure de courant.
  • L'usage impropre de logiciels spécifiques de partitionnement ou de réparation de disque dur, de formatage bas-niveau ou tout autre outil destiné à un usage professionnel.

Pannes matérielles du disque dur externe

Les pannes matérielles du disque dur externe peuvent concerner le boîtier ou bien, le disque dur lui-même, ou bien les deux.

En ce qui concerne le boîtier, il est composé de trois composantes principales : l'interface (ou la carte mère), le bloc d'alimentation et le câble. Ces composantes peuvent peuvent être à l'origine des pannes telles que :

  • Disque dur externe ne tourne pas : il faut vérifier son alimentation.
  • Disque dur externe tourne mais non détecté par l'ordinateur : dans ce cas, il faut vérifier le câble USB et l'interface.
  • L'accès aux données du disque dur externe n'est pas régulier, blocage ou interruption : il est probable que l'interface soit en panne. 

Si le disque dur logé dans le boîtier est défectueux, on aura un disque dur externe non reconnu et parfois on entend des claquements réguliers. Ce type de pannes est suffisamment expliqué dans cette page.

Pannes mixtes du disque dur externe

Une panne mixte du disque dur externe peut se produire notamment dans le cas d'une chute du disque dur externe ou bien d'une surtension électrique. Par conséquent, le boîtier et le disque dur seront en panne matérielle. Il est complètement déconseillé de placer un disque dur sain dans un boîtier douteux car il risque de griller à nouveau.

Disque dur externe non reconnu

Vu les particularités du disque dur externe, on peut s'attendre à un cumul de pannes propres au disque dur interne et de pannes liés aux composants supplémentaires du disque dur externe. On peut en citer :

  1. Panne du bloc d'alimentation, provoquant ainsi une surtension ou bien une rupture de l'alimentation du disque dur.
  2. Chute et le choc du disque dur externe.
  3. Défaut de fonctionnement de l'interface faisant la conversion SATA ou IDE vers USB (ou autre).

Réparation de disque dur externe en panne


Nous insistons sur l'idée principale de ne jamais réparer un disque dur externe pour le réutiliser, quelque soit sa panne. Par contre pour effectuer une récupération de données, la réparation du disque dur externe endommagé est une étape obligatoire.

Principe général de dépannage de disque dur externe

Le disque dur externe, étant un système de stockage complet et autonome, obéit aux même règles générales de réparation d'un système électronique.

  • Tout d'abord, il faut penser à subdiviser ce système en deux sou systèmes : le boîtier avec son alimentation et le(s) disque(s) dur(s). De manière générale, on ne s'intéresse pas au boîtier, mais s'il le faut, il peut être subdiviser, à son tour, en interface (ou carte mère) et bloc d'alimentation.
  • Chaque sous-système ou composante du disque dur externe doit être tester séparément des autres afin de détecter un éventuel cumul de pannes.
  • Ne jamais faire des tests sur les disques durs car il faut penser à en faire des clones immédiatement. Toute erreur de manipulation sur le disque dur peut compromettre l'intégrité des données.
  • Dans le cas où le boîtier du disque dur externe est indispensable à l'accès aux données, et que celui-ci est en panne, il faut penser à le remplacer par un boîtier identique.

La panne matérielle de disque dur peut affecter le bon fonctionnement du disque. Cette panne peut concerner un ou plusieurs composants du disque dur : composant mécanique, composant électronique ou composant du Firmware. On parle donc de disque dur inaccessible physiquement ou disque dur non reconnu par l'ordinateur. Cette panne peut s'accompagner d'une panne logique. Les exemples les plus connus de la panne matérielle : un disque dur ne tourne plus, un disque dur tombé, un disque dur ayant subi une surtension. Parmi les exemples les moins connus au grand public, un disque dur non reconnu en raison du vieillissement et l'usure du disque dur, un disque dur verrouillé par un mot de passe. Étrangement c'est une panne matérielle car ce verrouillage, à partir d'un disque dur HS, récupérer les données peut être inopérant. Ces pannes créent généralement un problème de disque dur externe en raison de sa mobilité et son exposition aux événements externes.

 

Une panne quelconque, provoque le problème de disque dur externe non reconnu. Les méthodes pour récupérer données disque dur peuvent être basées sur une des deux approches : approche logicielle ou matérielle. Récupérer des données de disque dur hs est une activité pluridisciplinaires, car elle relève des compétences liées à l'électronique, la mécanique de précision ainsi que l'informatique. Dans les deux cas de pannes, l'utilisation d'un utilitaire de disque dur pour le diagnostic ainsi qu'un logiciel de récupération de données est une étape indispensable, pour atteindre l'ultime objectif de récupérer des données sur un disque dur.

 

On rappelle que réparer disque dur externe n'est qu'un moyen pour récupération de données inaccessibles. Par conséquent, récupérer les données de disque dur hs doit être l'objectif principal de toute intervention pour récupérer les données de disque dur endommagé.

  1. En cas de défaillance d'un composant de disque dur, réparer un disque dur externe endommagé demande parfois le remplacement des composants du disque dur défectueux.
  2. En cas d'erreurs importantes de lecture/écriture dépassant la capacité de gestion du Firmware, réparer disque dur externe est une opération fictive, car cela revient à éliminer les signes des symptômes de la panne et non pas les causes de la panne. cela peut être temporaire le temps de cloner le disque physiquement.
  3. Réparer un disque dur défectueux, sorti d'usine est très problématique, car certains défaut ne peuvent par être imaginés par les outils de réparation de disque dur. Dans certains cas, le constructeur peut fournir des information visant à aider les professionnels de récupération de données à éliminer ce défaut.
  4. Réparer un disque dur externe endommagé dans certains cas peut être impossible si la dégradation du disque dur est irréversible en raison de températures ou humidité excessives, inondation, incendie, etc.
  5. La réparation de disque dur ayant subi un choc ou une chute n'est que le remplacement du bloc des têtes de lecture si l'état des plateaux le permet. Sinon, le disque est considéré mort à jamais.