Récupération de données de serveur RAID

Introduction au RAID

La configuration RAID est une manière de combiner plusieurs disques durs ou disques SSD pour obtenir une meilleur performance ou bien pour des mesures de sécurité. Ainsi, les données ne seront pas perdues suite à une panne sur un ou plusieurs disques selon la configuration RAID choisie.

RAID veut dire exactement ‘Redundant Array of Inexpensive Disks' , en français cela donne : une matrice de disques redondant et pas chers. Ce concept a été développé depuis plusieurs décades pour les serveurs où le prix du disque dur était très élevé. Donc, avec ce concept, on peut créer un volume de stockage plus grand. Actuellement, les disques atteignent des capacités très importantes. Donc, le besoin de combinaison de disques n'est plus un besoin pressant. Par contre, le RAID permet une augmentation de la performance et de la sécurité des données.

La récupération de données de serveur RAID demande beaucoup d'expérience et de savoir-faire en électronique, en informatique et en récupération de données. Car plusieurs types de pannes peuvent rencontrées sur les disques du RAID. La tolérance à la panne  et la réussite de la récupération des données sur un serveur RAID est déterminée par le type du RAID et le nombre des disques.


RAID 0 en panne, appelez 09 50 40 07 30

N° local non surtaxé


Caractéristiques des systèmes RAID

Lors de l'acquisition d'un système RAID en NAS, il serait important de s'intéresser à un certains nombre de spécifications techniques afin d'adapter et d'optimiser le choix du système de stockage souhaité. Le prix d'un système de stockage de type NAS en RAID ne doit pas être le seul facture influant votre acquisition. Ci-après, les principales caractéristiques d'un système de stockage de type NAS en RAID :

  • La capacité de stockage utile.
  • Le type du RAID, le nombre de disques et leur configuration (RAID Level ou niveau du RAID).
  • Les possibilités offertes pour la configuration du RAID.
  • Types et nombre des connectiques et ports.
  • Vitesse de l'interface réseau (notamment pour un NAS), protocole et sécurité.
  • Possibilité de gestion de quotas.
  • Le processeur, sa vitesse et la capacité de la mémoire vive.
  • Accessoirement : langue, poids, design, etc

Dans ce lien, une étude intéressante sur les différents type de système de stockage (NAS en RAID).

Constructeurs de systèmes RAID

Les fabricants des disques peuvent être différents des constructeurs des système RAID. Par exemple, Lacie est un constructeur de système de stockage (disque externe individuel, NAS et RAID). A l'intérieur de ses systèmes de stockage, il peut très bien utiliser des disques durs de marques différentes (Seagate, Western Digital ou autre), selon leurs accords commerciaux de fournitures. Dans la jungle des fabricants des systèmes de stockage, on peut en citer les plus connus : Asustot, Buffalo, D-link, Netgear, QNap, Thecus, Synology, HP, Verbatim, Ve-Hotech, Lime Technology, Data Robotics  ou Drobo, LG, Zyxel et autres).

Récupérer les données de NAS en RAID

Récupérer les données d'un NAS en RAID (indépendamment de son niveau) est une activité réservée aux laboratoires de récupération de données. Un informaticien chevronné, pourrait diagnostiquer la défaillance d'un RAID, mais il sera très vite limité par manque de moyens. Pour récupérer un RAID, il faut être prêt à affronter des situations parfois très improbables en raison des variétés et des combinaisons de pannes (logiques et physiques), de niveaux de RAID et des manipulations et interventions effectuées sur le RAID en panne.

 

En tant que utilisateurs de NAS en RAID, voici quelques conseil pour éviter une aggravation des dommages de votre système RAID :

  • Soyez à l'écoute de votre système de stockage NAS en RAID. Ne pas le reléguer aux pieds de votre secrétaire ou dans la cuisine couvert par des classeurs et des cartons. Réservez plutôt, une belle place bien visible, bien aérée, loin de toute source de chaleur et d'humidité.
  •   Soyez attentif aux indications données par les LEDs témoins de son état technique et de son activité.
  • Ne vous fiez pas au niveau de la protection promise dans le mode d'emploi et réagissez vite à la moindre d'alerte.
  • En cas de panne dépassant vos compétences, n'effectuez aucune manipulation non autorisée sur le RAID et faites appel à un spécialiste.

En tant que professionnel de récupération de données sur NAS en RAID, la prise en charge doit être effectuée dans les meilleurs conditions afin d'optimiser la récupération de données du RAID. Pour cela, il faut observer les points mentionnés ci-après :

  • Écoute du client et questionnement ciblé et optimisé afin de récolter des informations pertinente et utile.
  • Ne pas se perdre dans des explications à l'infini et savoir distinguer "l'avant de l'après" de la panne du RAID.
  • Savoir discerner les causes de la panne des conséquences.
  • Effectuer des clones de tous les disques afin de conserver une source fiable.
  • Réparer le RAID, l'analyser et en extraire les données en toute sécurité.

Type du RAID

Avec le RAID on peut combiner deux disques durs ou plus dans une matrice, et ils peuvent être configurés de manières différentes. Les plus basiques sont les RAID 0 et RAID 1. RAID 0 améliore la performance alors que le RAID 1  assure un stockage plus sécurisé. Les configurations les plus complexes sont  RAID 5 et RAID 6.