Récupérer données - disque dur externe

Disque dur externe


Le disque dur externe est par rapport à un ordinateur car il est logé dans son propre boîtier, qui peut supporter un disque dur Sata ou IDE. Le disque dur externe est très populaire en raison de leur portabilité et peuvent être stocké en un endroit sûr. Lors de l'acquisition d'un disque dur externe, on peut avoir un disque externe complet (disque et boîtier) ou bien juste le boîtier afin d'y installé un disque dur. Le disque dur externe a souvent son propre système d'alimentation en courant continu, sauf s'il est auto alimenté par le câble de connexion USB. Il peut être équipé d'un ventilateur, d'une interface de connexion, voire même une vraie carte mère ayant son propre système d'exploitation (RAID, NAS, Multimédia). La connexion avec un ordinateur est assurée par un câble USB, eSata, Firewire, Ethernet, Thunderbolt, ou autre.

Appelez 09 50 40 07 30

N° local non surtaxé



Caractéristiques du disque dur externe

Lors de l'acquisition du disque dur externe, il est intéressant d'observer les points suivants en les comparant avec les besoins de l'utilisateur.

  1. Capacité : c'est le paramètre le plus important d'un disque dur. Car en fonction de l'usage et de la capacité, le disque dur externe peut se transformer en vrai système RAID très complexe.
  2. Vitesse de transfert de données : cela est souvent déterminé par le type de connexion entre le disque et l'ordinateur.
  3. Portabilité : selon la nature de l'usage du disque, il peut être amené à être nomade ou sédentaire.
  4. Sécurité des données : cela détermine le choix entre disque dur externe simple ou bien un système de stockage redondant (RAID).
  5. Facilité d'utilisation et fiabilité.
  6. Compatibilité entre les différents systèmes d'exploitation.
  7. Accès en réseau.
  8. Technologie de disque : SSD ou mécanique.

Description du disque dur externe

scéma de disque dur externe

Le disque dur externe est un système complet de stockage de données. Il est constitué de plusieurs sous-systèmes (voir figure ci-côté) assurant sa fonction principale, étant le stockage et la livraison des données informatiques. Une défaillance quelconque de l'un de ses sous-système le rend complètement inaccessible et inutilisable. L'utilisateur ne peut plus accéder à ses données. L'appel à un professionnel devient alors indispensable afin de récupérer les données du disque dur externe. Ci-après une brève description de chaque partie du disque dur externe :

  1. Alimentation : elle fournit le courant nécessaire au fonctionnement de l'ensemble du disque dur externe. Une défaillance dans l'alimentation rend le disque inutilisable. Le remplacement de l'unité d'alimentation doit être effectuée avec connaissance et maîtrise. Un choix erroné d'une alimentation peut avoir des conséquences très graves et peuvent griller tous le système de stockage.
  2. Gestion du disque : il peut s'agir d'une simple interface (IDE ou Sata vers USB par exemple) ou bien d'une carte mère complexes pour gérer plusieurs disque dur.
  3. Stockage : il s'agit du disque dur lui même, classique ou SSD.
  4. Interface et connexion : pour assurer la communication du disque dur externe avec un ordinateur ou serveur.

Disque dur externe en panne

Tout dérèglement ou dysfonctionnement d'une partie du disque dur externe peut compromettre son fonctionnement. En cas de panne de disque dur externe, il faut s'intéresser à l'ensemble de ses composantes, et non seulement au disque dur lui même. Ce raisonnement permet de comprendre la panne du disque dur externe et optimiser les méthodes de récupération de données. 

Récupérer données de disque dur externe


Diagnostic de disque dur externe

La réussite de la récupération de données sur un disque dur externe dépend très fortement du type du disque dur ainsi que sa panne. Lors du diagnostic d'un disque dur externe, on cherche à répondre à la question suivante : s'agit-il d'un panne de l'organe de stockage lui même, ou bien de l'une de ses composantes, ou encore d'une panne mixte ? Si la panne concerne l'organe de stockage, on cherche à savoir s'il s'agit d'une panne logicielle ou d'une panne matérielle ? Une fois toutes les réponses trouvées, une stratégie de résolution du problème peut être élaborée et un plan d'exécution peut être effectuée. Ci après quelques exemples de récupération de données de disque dur externe.

Récupération de données de disque dur externe simple


Un disque dur externe simple ou unitaire est le disque externe le plus couramment utilisé et qui existe le plus dans le commerce. Deux formats sont disponibles : les disque dur externe 2.5" et 3.5". Celui de 3.5" est généralement équipé d'un bloc d'alimentation externe, alors que le disque 2.5" est auto-alimenté par la câble USB.

 

Méthode de récupération de données

Selon le schéma de diagnostic du disque dur externe dans le paragraphe précédent :

  1. En cas de panne logique, il faut effectuer une copie physique du disque inaccessible secteur à secteur avec un logiciel de clonage de disque dur. Ensuite, procéder à l'analyse du la copie avec un logiciel de récupération de données professionnel, et enfin extraire les données sur un disque sain.
  2. En cas de panne matérielle sur le disque dur externe, c'est à dire que le disque ne répond pas de la façon habituelle, il faut distinguer deux cas : panne matérielle simple et panne matérielle complexe.
    • En cas de panne matérielle simple, le disque peut être connu dans le BIOS mais il ne peut pas être scanable et il ne peut pas répondre aux sollicitations du système d'exploitation. Ceci peut être dû aux secteurs défectueux. Il faut donc le copier physiquement secteur à secteur sur un disque sain, en réglant la vitesse de lecture afin de trouver le meilleur compromis entre vitesse de lecture et réponse du disque dur. Si la copie se termine sans encombre, il faut analyser la copie et extraire les données.
    • En cas de panne matérielle complexe, le disque peut émettre un claquement régulier, ou ne tourne pas du tout, etc. Dans ce cas, le traitement doit être exclusivement en Salle Blanche car il faut agir sur les organes interne du disque dur. Après la remise en fonctionnement, il fut le copier physiquement et suivre le schéma général de la récupération de données.

Récupération de données de disque dur externe multimédia


Réparer disque dur externe multimédia

Un disque dur externe multimédia est un disque dur externe pouvant interagir avec des appareils différents, y compris un ordinateur, un système de jeu, et un téléviseur. Ce type de disque dur est souvent utilisé pour le stockage des fichiers multimédia comme photos, vidéos et musiques. Comme le disque dur peut se connecter à un téléviseur, ou un autre appareil audio-vidéo, les fichiers peuvent être joués directement sur ce disque dur. Le disque dur multimédia peut fonctionner avec une connexion sans fil à travers un réseau domestique. La majorité de ces disque offre une capacité de stockage importante et possède une télécommande.

 

De ce qui précède, on en déduit que le disque dur multimédia possède son propre système d'exploitation, souvent construit sur un noyau Linux. La partition contenant les données de l'utilisateur peut être en Fat32 ou bien en Ext. Les causes de pannes du disque dur externe multimédia sont multiples et peuvent concerner aussi bien la structure des données que le disque dur lui-même. En cas de panne d'accès aux données d'un disque dur externe multimédia, il ne faut jamais penser à réparer quoi que ce soit, même s'il s'agit d'une panne logicielle. Car toute manipulation de ce disque peut conduire à une perte de données due à un risque de réinitialisation du disque.

 

Pour la récupération de données sur un disque dur externe multimédia, il faut suivre le schéma suivant :

  1. Extraire le disque de son boîtier.
  2. Diagnostiquer le disque afin d'identifier le type de la panne : logicielle ou matérielle.
  3. Encas de panne logicielle, il est préférable d'en faire une copie physique secteur à secteur. ensuite analyser cette copie et extraire les données sur un disque autre sain.
  4. En cas de panne matérielle, l'utilisateur ne peut en aucun cas intervenir sur le disque,et il faut absolument le confier à un professionnel de récupération de données expert et compétent. l'objectif sera de remettre le disque défectueux en état de fonctionnement minimal afin de pouvoir en créer une copie physique (clone). Ensuite le clone sera analysé et les données seront extraites.

Récupération de données de disque dur externe SSD


récupérer disque SSD externe

 

Diskeom offre le service de récupération de données sur les disques SSD de plusieurs marque, modèles et technologies.

A l'inverse du disque dur classique (mécanique), le disque SSD ne possède pas de parties mobiles. cela crée la fausse impression chez l'utilisateur que le SSD est plus fiable que le disque dur conventionnel, ce qui n'est pas le cas réellement. Le disque SSD est plus vulnérable vis à vis de certains facteurs, tels que la coupure brutale de courant, le champ magnétique et la charge électrique. Également, le disque SSD a un nombre limité de cycles de lecture/écriture ce qui l'expose à une perte potentielle de données.

 La majorité des disque SSD utilisent des micro-contrôleurs très sophistiqués pour améliorer la vitesse et la fiabilité. L'architecture interne du disque SSD est beaucoup plus compliqué que tous les systèmes RAID. Les algorithmes assurant la correspondance entre les adresses logique des données et leurs adresses physiques varient selon le constructeur, et ces informations sont tenues au secret commercial.

 

Lorsqu'un bloc de la mémoire Flash ne peut plus conserver ses données, ou bien lorsqu'une erreur de données se produit, avec l'impossibilité de correction avec les algorithme de correction des erreurs (ECC), ce bloc sera remplacé par un bloc de réserve. Lorsque les blocs de réserve seront tous utilisés, le disque SSD arrive à un état de panne critique et a besoin d'être remplacé.

 

Le disque SSD peut manifester des symptômes de sa souffrance. En voici quelques uns :

  • De façon aléatoire et inexplicable le système "freeze", même si la souris continue à fonctionner, aucun élément du SSD ne peut être accessible.
  • La LED du disque reste figée.
  • L'OS peut avoir un écran BSOD et redémarrer dans raison.
  • Le disque SSD peut disparaitre du BIOS et réapparaitre aléatoirement.
  • Avec un utilitaire de disque, le SSD peut avoir un SMART alarmant.