Récupération de données de disque SSD

Particularités du disque SSD


Récupération données SSD

Le disque SSD est un support de stockage construit sur la mémoire Flash comme la clé USB. Il est donc est purement électronique. A l'origine, le disque SSD a été pensé pour éliminer les défauts du disque dur magnétique classique. Le disque SSD a été conçu à l'origine afin de pallier aux défauts du disque dur magnétique classique, étant la fragilité des composants mécaniques, la nuisance sonore, la latence d'accès aux données ainsi que la consommation d'énergie. Par conséquent, le disque DUR est réputé d'être plus solide (d'où le nom disque SSD), silencieux, rapide en réponse pour l'accès aux données et très économique en consommation d'énergie.
Le composant principal du disque SSD est la mémoire Flash NAND, dont la qualité et la qualité est très variable d'un constructeur à un autre. De plus, la fiabilité de conservation des données sur la puce mémoire dépend fortement de la qualité de la mémoire, de la qualité du micro contrôleur ainsi que l'algorithme implanté dans ce dernier pour la gestion des données en bas niveau ainsi que la correction des erreurs de lecture/écriture.



Disque SSD en panne


Le disque SSD souffre de plusieurs problèmes intrinsèques liés à sa nature et à sa conception. Ces problèmes sont d'ordre physique et logiques pouvant empêcher l'accès aux données de l'utilisateur. Dans certains cas, le comment récupérer les données de disque dur SSD peut être compromise, voire impossible. On peut citer les problèmes pour récupérer disque SSD les plus connues :

  1. Intolérance aux variations de tension d'alimentation électrique. Ce qui peux provoquer la destruction des certains composants électronique, rendant impossible la récupération de données de disque SSD.
  2. Problèmes d'oxydation des connecteurs des puces mémoires. Ce qui provoque des erreurs de lecture/écriture, et par la suite une corruption de données de l'utilisateur ou bien les données de contrôle d'intégrité, causant ainsi une corruption de données.
  3. Erreurs de bits : ces erreurs sont due au manque de quantité d'électrons alloué pour représenter un état logique 0 ou 1. Par conséquent les données peuvent être corrompues.
  4. Écriture tronquée, écriture au mauvais emplacement ou écriture dans le mauvais ordre.
  5. Corruption du firmware.
  6. Intolérance à la coupure de courant pendant le fonctionnement du disque SSD.

Comment récupérer les données de disque dur SSD dépend de paramètres immaîtrisables car il a un degré très élevé d'intégration de composants électronique et de puces mémoire. Limitant ainsi le champ de l'intervention humaine en laissant la place aux logiciels et interfaces préconçus et difficilement mis à jour. Récupérer des fichiers sur disque dur SSD est en plein développement car le disque SSD est en évolution permanente.


Techniques de récupération de données de disque SSD


Ayant les dernières technologies de récupération de données de disque SSD, Diskeom est en mesure d'effectuer des tâches assez poussées dans l'objectif de retrouver les données perdues :

  • Vérification et restauration des données dans la zone de contrôle et de service.
  • Lecture et écriture du contenu du ROM du disque SSD.
  • Accès à la RAM du SSD pour charger le microcode.
  • Avoir accès aux données par émulation des opération du micro contrôleur.
  • Manipulation et effacement du mot de passe déjà introduit dans un SSD.
  • Empêcher l'endommagement des données en désactivant des processus d'arrière plan.
  • Accès direct au contenu de la mémoire Flash.
  • Changement des paramètres d'identification et de configuration.
  • Remise à zéro des paramètres SMART et des fichiers journaux.
  • Recherche et localisation de la mémoire défectueuse.

Base de solution pour les disques SSD


Le laboratoire Diskeom coopère et collabore avec un des laboratoires les plus performants au monde afin d'acquérir le matériel le plu srécent et d'avoir accès aux bases des solutions les plus larges au monde. Ainsi, Diskeom est en mesure de traiter les disque SSD construits autour des micro contrôleurs suivants :

  • Indilinx Barefoot : utilisé par les constructeurs OCZ, Corsair, Crucial, RunCore, A-Data, G.Skill et autres.
  • Marvell VanGogh : utilisé par : Crucial, Micron, Intel, Plextor, et autres.
  • Intel Postville : utilisé par Intel.
  • Samsung SSD : utilisé par samsung.
  • Seagate SSD : utilisé par Seagate.
  • JMicron : utilisé par Kingston.
  • Corsair SSD : utilisé par Corsair.
  • OCZ Barefoot : utlisé par OCZ et AMD

Pour chaque constructeur, plusieusr famille de disque SSD et plusieurs modèles ont été fabriqués. A savoir que la référence de la prise et bien le modèle du microcontrôleur et non pas le modèle du disque SSD.

Récupérer disque SSD

Selon le principe générale de la récupération de données, une réparation de disque SSD pour récupération disque SSD ne peut pas être envisageable si c'est un objectif en soi, car réparer disque SSD ne présente aucun intérêt pour quiconque. Par contre la réparation de disque SSD ne peut être qu'un étape pour la récupération de données. Selon la panne du disque SSD, réparer disque SSD peut être envisagée seulement en cas de défaillance d'un composant électronique. Dans les autres cas de panne de disque SSD, il est possible d'accéder au disque en mode usine afin d'en faire une image (un clone) traitable par des moyens logiciels conventionnels. Donc, récupérer les données de disque SSD consiste en plusieurs étapes :

  1. Réparation du disque SSD ou accès en mode usine.
  2. Clonage du disque SSD. Ce clone aura exactement le même contenu et les mêmes propriétés afin de garantir une parfaite restauration de disque dur HS.
  3. Analyse du clone du disque SSD
  4. Enfin l'extraction des données du disque SSD d'origine à partir du clone et le transfert des données récupérées sur un disque sain selon la demande du client.

Réparer disque SSD en recherche..

Récupérer disque SSD n'est pas toujours gagné ! Réparer disque SSD étant en plein développement, car les le disque SSD et ses outils de réparation de disque dur SSD sont aussi en pleine recherche dans le sens de la récupération de données sur SSD. La réparation de disque SSD, pour certains modèle de disque SSD le développement de la solution en cas de panne matérielle est achevée mais pour beaucoup d'autre la solution est en cours de recherche et développement. Si la réparation de disque SSD en panne n'a pas pu être effectuée par les autres entreprises de récupération de données, Diskeom peut faire de votre disque SSD un cas d'étude. Mais, il faut être très patient car un cas spécial de disque SSD peut prendre entre 4-6 mois pour pouvoir le décortiquer en détail. Cette prestation sur un cas d'étude de disque SSD ne coûte pas plus cher qu'une prestation normale. Sauf qu'elle est plus lente. Dans certains cas la restauration de disque dur HS SSD peut ne pas aboutir à un succès.