Récupération de données RAID 1

RAID 1 - RAID Miroir (Mirroring)

Récupération de données RAID 1

Le RAID 1, également appelé RAID miroir (ou Mirroring) est utilisé afin de créer une copie automatique des données. Pour former un RAID 1, il faut deux disques durs au moins. Également, un RAID 1 peut être formé à partir de trois, ou quatre disques, etc. Si les disques formant le RAID 1 sont de la même capacité, le RAID 1 aura également la même capacité. Alors que si les disques ont des capacités différentes, le RAID 1 aura pour capacité celle du disque le moins volumineux. Le RAID 1 écrit les données sur les disques séparément. Ci-côté, un exemple d'un RAID 1 de deux disques durs. On voit bien que le premier block de données est écrit sur le premier et le deuxième disque.


RAID 1 en panne, appelez 09 50 40 07 30

N° local non surtaxé


Caractéristiques du RAID 1

Le RAID 1 a ses avantages et ses inconvénients. Ci-après les principales caractéristiques du RAID 1 :

  • Si l'un deux tombe en panne, les données sont toujours disponibles de l'autre disque.
  • La performance du RAID 1 est généralement la même qu'un seul disque isolé.
  • La tolérance de panne d'un RAID 1 est multipliée par le nombre des disque.
  • L'inconvénient est la perte de la capacité des disques formant le RAID 1.
  • le RAID 1 n'est pas une simple sauvegarde car les deux disques sont parfaitement synchronisé. Par conséquent, si un fichier est effacé accidentellement sur un disque, il sera effacé également sur l'autre. De même si un disque est atteint par un virus, l'autre le sera également.

Pannes du RAID 1

Le RAID 1 est plus tolérant aux panne qu'un disque seul. Le rapport est de l'ordre du nombre des disques formant le RAID 1. Mais, le piège avec un RAID 1 est que l'utilisateur se sent très protégé et à l'abri des panne. En effet, lorsqu'un disque du RAID 1 tombe en panne, le RAID 1 continue à fonctionner sans que l'utilisateur s'en rende compte jusqu'à ce que l'autre disque tombe en panne à son tour. 

 

Les principales panne du RAID 1 sont les suivantes :

  • Pannes du boîtier  ou panne d'alimentation
  • Pannes sur les disques durs : ces pannes peuvent être physiques ou logiques.

Récupération de données RAID 1

Le RAID 1 est réputé d'être très solide et la récupération de serveur RAID 1 est relativement aisée car en principe il suffit de récupérer les données d'un seul disque. Mais en réalité et en pratique, la récupération de données sur un RAID 1 est beaucoup plus subtile que cela. Lorsqu'un disque, membre du RAID 1, sort de la grappe pour une panne quelconque, il devient décalé et déphasé par rapport aux autres disques du RAID 1. En suppose que le RAID est constitué de deux disques, lorsque le deuxième disque tombe en panne, ce dernier est en réalité le seul disque contenant des données pertinentes, car il fonctionnait seul depuis la sortie du premier disque de la grappe. Les données en commun entre les deux disques sont protégées alors que les données se trouvant sur le deuxième disque seulement ne sont pas protégée. Dans ce cas, pour une récupération de données pertinente, il serait plus avantageux de travailler sur le deuxième disque d'abord, et en cas d'échec on peut se rabattre sur le premier disque, tout en ayant à l'esprit que les données récupérées ne seront pas complètes.

 

De manière générale, la récupération de données d'un RAID 1 obéit aux même règles de la récupération de données d'un disque unique. A savoir, il faut distinguer les deux types de pannes (logiciel ou matérielle) et créer un clone physique. Ensuite analyser le clone afin d'en extraire les données utiles.