Récupération de disque Mac Western Digital

Disque dur Mac HS

Un des membres de notre réseau de récupération de données à Lyon nous a apporté un disque dur Western Digital WD3200AAJS-41VWA1. Ce disque est destiné à Apple. Il était monté dans un Mac. La machine est figé et impossible de la refaire partir. Le propriétaire du disque dur est, à l'image des utilisateurs Mac, professionnel, pressé et surtout perfectionniste. Le disque nous a été confié car nous partageons les mêmes valeurs : professionnalisme, perfection et efficacité.

Récupération disque Mac Western Digital

Récupérer disque Mac

Le client nous a assuré que le disque dur n'a subit aucune conditions physique extrême : chute, choc, incendie ou inondation. Cette information est primordiale car elle nous a permis de le mettre sous tension. Le disque est très difficilement reconnu par un ordinateur. Toutes les applications lancées pour le tester ont été figées. Impossible de scanner le disque pour en extraire les données.

 

Le principe de la récupération de données est assez simple est clair. Il faut disposer un clone de ce disque pour une analyse ultérieure. Mais, il est impossible d'en effectuer un clone à l'état actuel. Pire ! si on tente d'en faire un clone, on risque sérieusement d'aggraver la panne.

 

Pour le dépanner, nous avons penser de faire un tour sur le Firmware du disque dur. Jusqu'à lors, il était accessible. Tout d'abord, le Firmware a été sauvegardé. Un tour sur les principaux modules (P-Liste, G-Liste, Smart, etc) nous renseignes que ce disque contient beaucoup d'erreur de secteurs physiques. Mais également, toutes les têtes de lectures/écritures étaient fonctionnelles. On pouvait en déduire que les erreurs de lecture ont pour origine soit la  qualité de la couche ferromagnétique couvrant les plateaux, soit la carte électronique. La carte électronique a été nettoyée soigneusement et certains connecteurs ont été régénérés afin d'éliminer cette source d'erreur. Par contre, on ne peux agir face à la dégradation de qualité magnétique des plateaux.

 

Pour effectuer un clone, un processus de lecture ralenti et rétrograde (à l'envers) a été planifié. Ce processus a pris quatre jours (24h/24) pour terminer le clonage. Heureusement, aucune erreur de lecture n'a été commise. Après analyse du disque, toutes les données ont été retrouvées avec succès. Les données ont été transférées sur un disque dur fourni par le client.